Brûlures d’estomac : que manger ?

Une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez ces menus en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

L’alimentation pour les brûlures d’estomac va combiner des aliments faciles à digérer avec l’évitement temporaire d’une liste d’aliments qui peuvent exacerber les symptômes. Ce régime alimentaire adapté va permettre de diminuer la fréquence ou l’intensité des brûlures.

Quelles sont les causes des brûlures d’estomac ?

On peut avoir des brûlures d’estomac avant de manger, après manger, ou bien aussi sans manger. Il faut regarder quelles en sont les causes afin de pouvoir traiter médicalement et de pouvoir également faire les bons choix alimentaires.

Par exemple, pour des brûlures d’estomac sans manger ou avant de manger, on aura parfois comme cause une intolérance au gluten, ou bien on aura une consommation de café entre les repas. Pour les brûlures après manger, on va en général plutôt regarder le contenu de l’assiette ou les boissons consommées.

Il existe plusieurs causes de brûlures d’estomac (1), en particulier :

• une hernie hiatale
• une surproduction de sucs acides de l’estomac
• une augmentation de la pression exercée sur l’estomac (par exemple, due à un excès de poids ou à une grossesse)
• des repas irréguliers, trop gras ou trop copieux
• certains aliments (épices, aliments acides, boissons alcoolisées, café, etc.)
• une intolérance au gluten
• la prise de certains médicaments, en particulier ceux destinés à lutter contre les inflammations
• le tabac
• le stress

A noter que quand les brûlures d’estomac sont occasionnelles, il n’y a pas forcément une cause particulière.

Que faire en cas de brûlures d’estomac ?

D’un point de vue médical, en cas de brûlures d’estomac occasionnelles, sachez qu’il existe des médicaments sans ordonnance qui permettent de neutraliser l’acide gastrique ou bien d’empêcher sa production (1). Demandez conseil à votre pharmacien.

Dans tous les autres cas, c’est-à-dire quand les brûlures ne sont pas seulement occasionnelles, il faut toujours consulter un médecin.

Parfois, un aliment ou un changement alimentaire est à l’origine des brûlures. Il s’agit par exemple des aliments sucrés ou acides, ou de certaines boissons. Dans ce cas, il faut les éviter.

Voici quelques mesures diététiques simples qui vous permettront de diminuer la fréquence ou l’intensité des brûlures d’estomac.

Brûlures d’estomac : aliments à éviter

Pour limiter l’apparition des brûlures d’estomac, il est conseillé d’éviter la liste des aliments et boissons suivants :

  • les aliments riches en graisses comme les aliments frits, les fritures, les desserts et les collations riches en graisses, les plats gras, les fromages gras, la charcuterie,
  • les agrumes (citron, orange, pamplemousse),
  • les tomates et la sauce tomate,
  • la choucroute,
  • le vinaigre,
  • les plats épicés (en particulier le piment, le poivre noir, le curry),
  • les confitures,
  • le chocolat,
  • les aliments très sucrés,
  • les boissons gazeuses,
  • les boissons énergisantes,
  • le café,
  • le thé noir

On conseille aussi de manger lentement, de bien mastiquer ses aliments, et de fractionner les repas : mieux vaut prendre plusieurs repas légers et éviter de trop manger le soir.

Il est préférable de boire plutôt entre les repas : on va éviter de trop boire pendant les repas, pour ne pas augmenter le volume contenu dans l’estomac. Une quantité de 200 ml par repas sera suffisante dans la plupart des cas.

Brûlures d’estomac : que manger ?

On peut obtenir une disparition ou au moins une amélioration des symptômes en cas de brûlures d’estomac en une à quatre semaines environ.

Les personnes qui ont une sensibilité ou une intolérance au gluten peuvent voir la situation s’améliorer en évitant les aliments qui en contiennent.

Petit déjeuner anti-brulures d’estomac :

Pour le petit déjeuner, je vous conseille plutôt les aliments suivants afin de faciliter la digestion : banane, pain grillé, yaourt, miel, beurre, thé vert, tisanes, fromage frais, porridge d’avoine, lait d’amande, fruits frais autres que les agrumes, compote.

À éviter au petit déjeuner : confiture, sucre, chocolat, agrumes et jus d’agrumes (orange, pamplemousse, etc.), café, thé noir.

Les aliments à privilégier aux repas de midi et du soir vont être ceux qui se digèrent facilement pour l’estomac, en particulier :

  • les légumes cuits comme les carottes, les haricots verts, les courgettes ou les épinards
  • les pâtes, les pommes de terre, le riz blanc ou le riz basmati
  • les viandes blanches (poulet, dinde), le poisson
  • le gingembre et le curcuma (en infusion, en tisanes, ou bien en poudre dans les plats)
  • l’avoine en porridge
  • le pain grillé ou le pain au levain
  • la banane
  • les yaourts nature ou les bifidus
  • la compote

Il y a d’autres aliments faciles à digérer pour l’estomac, mais ce sont les principaux, et ils permettent également d’avoir une alimentation saine et suffisamment variée.

>> Pour une liste plus détaillée, je vous renvoie à cet article : Les aliments faciles à digérer pour l’estomac.

Je vous offre maintenant une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac ; vous les recevrez par email en vous abonnant à mon infolettre ci-dessous.

Une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez ces menus en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.