Sélectionner une page

Intestin irritable : que manger ?

Guide : que manger avec un syndrome d’intestin irritable ?

Abonnez-vous à l’infolettre et vous recevrez ce guide en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Si vous avez un intestin irritable, vous vous demandez surement que manger au petit déjeuner, que manger le soir, et que manger à midi et en collation. 

Il est important de choisir des aliments qui vont vous aider à diminuer vos symptômes, c’est-à-dire à réduire ballonnements, gaz, douleurs abdominales, inconforts, lourdeurs digestives, etc.

Les aliments à préférer sont ceux du régime pauvre en FODMAP, qui, quand il est bien calibré et bien conduit, est très efficace pour réduire les symptômes et améliorer le confort de vie.

La meilleure façon de retrouver un confort digestif quand on a un côlon irritable (également appelé colopathie fonctionnelle) est d’adopter une alimentation pauvre en FODMAP et contrôlée en fibres.

Je suis experte de ce régime, et je peux vous aider à le personnaliser en consultation ; vous avez tous les détails sur cette page,  ainsi que les avis des personnes qui m’ont consultée sur celle-ci. Je vous répondrai par email pour échanger un peu et vous dire comment je peux vous aider.

Intestin irritable : que manger le matin au petit déjeuner

Au petit déjeuner, plusieurs options sont possibles en fonction de votre situation et de l’intensité de vos symptômes, ou encore de votre transit intestinal au lever.

Si certaines formules de petit déjeuner semblent causer des diarrhées ou d’autres symptômes comme des ballonnements, mieux vaut essayer d’autres aliments le matin, et observer les effets. Vous pourrez ensuite choisir ce qui vous convient le mieux.

Vous pouvez tout d’abord opter pour une banane ou un autre fruit, pour un petit déjeuner léger et facile à digérer.

Un petit déjeuner protéiné et salé est souvent une excellente option quand on a un intestin irritable. Par exemple, des œufs et du pain beurré, ou du comté ou du jambon blanc et du pain.

Il est préférable de choisir un pain sans gluten à base de petit épeautre exclusivement, ou bien au levain avec une fermentation longue (20 heures ou plus), ou bien des cracottes sans gluten de type Pain des fleurs.

Pour un petit déjeuner sucré, on peut choisir du pain avec du beurre ou du miel (très bien toléré), ou bien un yaourt sans lactose ou un dessert végétal à la noix de coco avec un peu de muesli sans gluten et un fruit frais.

Intestin irritable : que manger pour le déjeuner et en collation

La meilleure formule est de combiner une portion de protéines animales (volaille, poisson, œufs, viande) avec une portion de légumes cuits et une portion de féculents, de préférence sans gluten.

Pour les légumes cuits, vous pouvez choisir des légumes dans la liste suivante, frais ou surgelés : aubergine, betterave, blettes, brocoli, carotte, céleri rave, chou chinois, courge, courgette, endive, épinards, fenouil, germes de soja, haricots verts, navet, panais, patate douce, poivron rouge (pelé), tomate (pelée), tomate en conserve avec son jus.

Pour les féculents, on va préférer le riz blanc ou le riz basmati, les pâtes sans gluten au riz et au maïs, et les pommes de terre ou patates douces, en petite quantité.

En dessert, le meilleur choix est une compote sans sucre ajouté ou un yaourt sans lactose ou un dessert végétal à la noix de coco ou aux amandes – on évitera le soja, plus difficile à digérer.

Pour les collations, vous pouvez opter pour un fruit frais, par exemple une banane, un kiwi, une orange, des fraises, de l’ananas, des mandarines, ou de la papaye.

Des collations incluant des aliments semblables à ceux du petit déjeuner sont également une bonne option si vous avez une activité sportive.

Intestin irritable : que manger le soir

Pour le diner, on va avoir une assiette semblable à celle du déjeuner, ou bien des options plus légères.

Une soupe de légumes, avec des légumes choisis dans la liste donnée plus haut avec ensuite du fromage et du pain, ou bien une omelette avec une salade verte (mâche, laitue, batavia), ou bien un filet de poisson avec des légumes vapeur, sont de bons choix alimentaires pour le soir.

La consommation de légumes crus en salade n’est pas recommandée si vous avez beaucoup de symptômes ; sinon, limitez-en toujours la quantité et la fréquence pour un meilleur confort digestif.

En dessert, on peut choisir un fruit frais, une compote ou un yaourt sans lactose, ou un dessert végétal.

Il est important de bien équilibrer le régime, afin de rétablir un bon équilibre du microbiote.

S’il y a eu auparavant une alimentation déséquilibrée, que ce soit une alimentation trop industrielle ou trop riche en protéines, ou à l’inverse carencée en protéines, on doit équilibrer le régime alimentaire sur la durée (quelques mois minimum) pour ne pas avoir de carence et pour, surtout, bien rééquilibrer la flore intestinale et avoir un confort intestinal durable.

Je vous invite à présent à vous abonner à mon infolettre pour recevoir en cadeau le guide Que manger avec un syndrome d’intestin irritable ?

Guide : que manger avec un syndrome d’intestin irritable ?

Abonnez-vous à l’infolettre et vous recevrez ce guide en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.