Les bienfaits des antioxydants du thé vert

15 idées recettes de petit déjeuner

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur le blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Le thé contient trois principales familles d’antioxydants, notamment, pour le thé vert, les catéchines. Grâce à ces composés, le thé est considéré comme la boisson ayant la plus forte activité antioxydante et présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Le thé vert est le plus riche en antioxydants, et les meilleurs antioxydants sont présents dans le thé vert ainsi que dans le thé blanc, mais moins dans le thé noir.

Que sont les antioxydants et les radicaux libres ?

Les antioxydants sont des substances qui aident à neutraliser les radicaux libres dans l’organisme.

Un radical libre est un atome ou une molécule qui possède un électron libre, c’est-à-dire non apparié. Comme tout système tend vers la stabilité, il va chercher à s’apparier et va donc arracher un électron à la molécule la plus proche.

Les radicaux libres vont donc arracher des électrons à des molécules qui étaient stables. Ces dernières deviennent instables et se transforment à leur tour en radicaux libres. Leur objectif est alors de capter un électron autour d’elles.

Le phénomène se propage : c’est le mécanisme d’oxydation. Si le phénomène prend beaucoup d’ampleur, on va parler de stress oxydatif.

Les radicaux libres sont produits par exemple par la production d’énergie dans nos cellules, par la lutte contre les virus et les bactéries pathogènes, mais aussi par notre exposition à la pollution, aux rayonnements ionisants, au tabac, aux pesticides, à l’alcool, etc… Ils contribuent au vieillissement accéléré et au développement de maladies chroniques.

L’organisme dispose de plusieurs systèmes antioxydants : des enzymes présentes dans le corps, des molécules produites par l’organisme (la principale étant le glutathion), et de petites molécules apportées par l’alimentation : vitamines A, C, E, caroténoïdes, polyphénols, etc. . C’est le cas des antioxydants du thé.

Les antioxydants du thé vert et leurs bienfaits

Les polyphénols antioxydants sont présents dans la plupart des végétaux. Une alimentation équilibrée en apporte environ un gramme par jour.

Le thé vert constitue, pour les buveurs réguliers, une source majeure de polyphénols.

Il y aurait selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) de 300 mg à 400 mg de polyphénols dans une tasse de thé vert, soit 30% à 40% des apports quotidiens (1).

Les feuilles de thé renferment de grandes quantités (10 à 25% du poids sec) de flavonoïdes, une famille de polyphénols. On les appelle catéchines.

Les catéchines sont une raison principale du caractère amer et astringent du thé. Parmi tous les polyphénols, ils possèdent les effets les plus bénéfiques pour l’organisme.

Le thé vert a de nombreux bienfaits pour la santé, en particulier : effet brûle-graisses, baisse du cholestérol dans le sang, baisse du risque de diabète de type 2, prévention de différents cancers, de l’artériosclérose, et des maladies cardio-vasculaires.

Le thé vert a aussi un effet détox, activant des mécanismes au niveau du foie qui permettent une meilleure élimination des toxines.

>> Pour plus d’information sur le thé vert, et sur ses avantages par rapport au café au petit déjeuner, je vous invite à lire mon article Petit déjeuner : thé ou café ?

Les catéchines du thé vert

La manière de transformer le thé après la récolte joue un rôle important dans la tolérance des ingrédients du thé par l’organisme.

Les ingrédients qui sont ingérés dans les fines poudres de thé vert, dans le cas du thé matcha par exemple, sont mieux tolérés, et l’on bénéficie également davantage de la présence des ingrédients non solubles.

Doit-on consommer beaucoup de catéchines pour rester en bonne santé ?

On pourrait penser à la lecture de ce qui précède que la consommation de grandes quantités de catéchines antioxydantes est bénéfique pour la santé.

Or, il semblerait au contraire que, dans un but de prévention d’un très grand nombre de maladies, il soit beaucoup plus intéressant de consommer régulièrement et modérément une alternance de thés verts offrant une richesse d’ingrédients, plutôt que de grandes quantités. De trop fortes doses de catéchines peuvent en effet « peser » sur l’organisme.

Une consommation modérée représente environ 1 à 3 tasses de thé vert de qualité par jour.

Quel thé vert choisir et comment le préparer ?

Au sein d’une même catégorie de thé, il existe de très grandes différences de qualité des ingrédients. Si vous recherchez les bienfaits et propriétés médicinales du thé, il est donc fortement recommandé de choisir les qualités supérieures de thés.

On ne choisira donc pas n’importe quel thé vert : 4 variétés « de base » sont à consommer en priorité : le sencha, le gyokuro, le bancha, et enfin la poudre de thé vert matcha, connue pour son extrême richesse en antioxydants (2).

La richesse de votre tasse de thé en antioxydants dépend du type de thé, mais aussi de la température de l’eau. Il faut ainsi utiliser une eau proche de la température d’ébullition.

Dans une expérience, des chercheurs ont comparé la libération de catéchines selon que l’eau est à 60°C, 80°C ou 100 °C. A une température de 100ºC, la teneur de l’eau du thé vert en catéchines est deux fois plus élevée qu’à 60ºC ou 80°C.

Pour accompagner votre thé, je vous offre maintenant 15 recettes de petit-déjeuner sain et équilibré ; vous les recevrez par email en vous abonnant à mon infolettre ci-dessous.

15 idées recettes de petit déjeuner

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur le blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Pin It on Pinterest

Share This