Digestion difficile : aliments à éviter

Une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez ces menus en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Si vous avez une digestion difficile, un certain nombre d’aliments vont devoir être évités afin de réduire les symptômes. Voici quelques précisions sur ce qu’est la digestion difficile et quels en sont les principaux symptômes, puis une liste d’aliments et boissons à éviter ou à limiter en quantité.

Qu’est-ce que la digestion difficile ?

La digestion difficile est également synonyme de dyspepsie fonctionnelle en médecine (1).

Le syndrome de dyspepsie ou digestion difficile est évoqué lorsque l’on a des symptômes d’inconfort au niveau de l’estomac, comme des sensations de plénitude, des ballonnements, des douleurs, des nausées, des éructations, ou encore des brûlures (2).

Ces symptômes vont en général apparaitre après un repas, avec en particulier une sensation de satiété précoce.

Plus précisément, et selon la définition des critères de Rome III en gastro-entérologie, la dyspepsie fonctionnelle ou digestion difficile est caractérisée par des douleurs ou un inconfort au niveau de l’abdomen, centrées sur l’estomac, présents depuis plus de 6 mois.

Il est fréquent d’avoir à la fois une digestion difficile et un syndrome de l’intestin irritable (SII) : dans 50% des cas environ, la dyspepsie est associée à un SII, appelé aussi colopathie fonctionnelle (2).

Dans ce cas, les conseils à suivre pour votre alimentation sont ceux du syndrome de l’intestin irritable, avec un régime pauvre en FODMAP. Je vous invite à lire mon article : Régime pauvre en FODMAP pour le syndrome de l’intestin irritable

Digestion difficile : aliments à éviter

Voici maintenant une liste d’aliments et boissons à éviter en cas de digestion difficile.

Soit on évitera complètement l’aliment concerné, soit on en réduira la quantité consommée, en fonction de vos symptômes et de votre ressenti au moment des repas.

Cette liste est indicative, car les aliments irritants pour l’estomac vont varier d’une personne à l’autre.

Aliments à éviter :

  • Aliments très gras : aliments frits, aliments panés, beignets, charcuteries, sauces grasses, fromages fondus
  • Lait
  • Menthe
  • Tomates, sauce tomate
  • Agrumes (orange, pamplemousse, citron, mandarines)
  • Épices, surtout poivre, piment, curry fort
  • Chewing-gum

Boissons à éviter :

  • Boissons alcoolisées
  • Café et boissons caféinées
  • Thé noir
  • Boissons gazeuses (eau pétillante, sodas)

Digestion difficile : quelques conseils pour faciliter la digestion

Pour réduire les symptômes de la dyspepsie, il est important de respecter les règles suivantes :

  • Éviter de manger de grosses portions
  • Prendre plutôt des repas peu copieux plus souvent
  • Dans la mesure du possible, manger dans la détente, et à heures régulières
  • Manger lentement, en mastiquant bien
  • Boire suffisamment mais sans excès (un verre d’eau de 200 ml est une bonne quantité pour un repas qui contient un minimum de légumes cuits ou de soupe / salade).
  • Éviter de s’allonger pendant au moins deux heures après les repas.

Je vous offre maintenant une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac ; vous les recevrez par email en vous abonnant à mon infolettre ci-dessous.

Une semaine de menus faciles à digérer pour l’estomac

Abonnez-vous à mon infolettre et recevez ces menus en cadeau.
Vous recevrez aussi des conseils nutrition santé exclusifs que je ne partage pas sur ce blog.

Vos données personnelles sont collectées, utilisées et traitées conformément à notre Politique de confidentialité.

Pin It on Pinterest

Share This